Produit CORSU E RIBELLU

X

« Pour finir nous n’avons à vous offrir ni places, ni médailles, ni prébende, ni même un petit passe-droit. Ce que nous vous offrons c’est notre volonté politique et la force de nos convictions »

Le Riacquistu a été mis en place en 2008 à l’occasion des municipales de Portivechju, plus en retrait par la suite, sa réflexion a été relancée à partir de 2011 et officialisée en 2012. Si son histoire est courte à l’aune de la lutte d’i naziunali, il a par contre une mémoire, mémoire marquée, d’ailleurs par ces mêmes municipales de 2008. Le Riacquistu a été relancé sur la base de notre volonté d’élargissement du mouvement national, sur notre volonté de changement pà Portivechju è supra tuttu pà i purtivichjacci.

Le Riacquistu c’est aussi et surtout, une éthique : l’honnêteté, la transparence. Le Riacquistu c’est une philosophie politique : le bien public.

Le Riacquistu réaffirme les valeurs et les richesses de notre région, de notre communauté à partir de ses critères historiques. Défendre, valoriser son identité comme axe central de son développement humain, culturel, social et économique, tels sont aujourd’hui les objectifs que nous nous donnons pour permettre l’expression di sta strada nova purtivichjaccia.

A quelque temps de ces municipales, de solides convergences sont apparues entre les différentes forces d’opposition, notre plus cher désir était que ces convergences se concrétisent sur le terrain, malheureusement, nous n’avons pas été entendus. Mieux nous avons été ostracisés, dans le but de nous marginaliser, dans une vaine tentative de nous bouter hors du champ politique. A ceux là nous disons, vous avez échoué ! Les purtivichjacci ne s’y sont pas trompés ! A ceux-là je dis, si j’apprécie « l’Internationale », j’ai toujours préféré le « chant des Partisans » et à André Marty, je préfère Charles Tillon et Georges Guingoin ! Il est vrai que je suis un incurable romantique.

Aujourd’hui, à notre initiative, on parle beaucoup, de fracture sociale, de société à deux vitesses, de mal être, de délinquance, de toxicomanie, d’acculturation, de précarité, de misère, mais que nous propose-t-on ? Les uns nient l’évidence, les autres rien ou si peu… Plus d’aides sociales, plus de cages à lapins, pardon d’hlm, des emplois précaires mais aidés, plus d’assistanat… Soyons clairs des emplâtres sur une jambe de bois. Mais personne n’aborde les causes de cette situation. Cette situation catastrophique est la conséquence d’un développement économique basé uniquement sur le tourisme et les résidences secondaires !

Face à cet ultra- libéralisme, U RIACQUISTU DI PORTIVECHJU entend promouvoir un développement économique harmonieux, bannissant toue forme de spéculation immobilière, basé sur la mise en valeur de nos richesses naturelles (élevage, maraichage, arboriculture, pêche et aquaculture, artisanat et un tourisme maitrisé) au profit de l’ensemble des purtivichjacci permettre d’enrayer cette spirale infernale.

Pour finir nous n’avons à vous offrir ni places, ni médailles, ni prébende, ni même un petit passe-droit. Ce que nous vous offrons c’est notre volonté politique et la force de nos convictions. Notre volonté de combattre les Veolia et autres requins de la finance, ceux qui viennent piller nos richesses. Notre volonté de rendre portivechju à i purtivichjacci. Notre volonté de vous rendre votre langue, votre culture, votre histoire, votre territoire. Notre volonté de lutter contre la mafiosisation de notre société.

Mais rappelez-vous, u Riacquistu ce n’est pas simplement les municipales. C’est un modèle de ce nationalisme de proposition et de progrès social que nous portons avec d’autres. De ce nationalisme qui veut arriver à un compromis historique le plus large possible afin d’imposer à l’état une solution politique au problème national corse. Aussi je vous donne rendez vous, au-delà de ces échéances électorales, pà rinfurzà a noscia dimarchja.

Article publié le 17 mars 2014, à lire ci dessous

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

RIACQUISTU

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]