Produit CORSU E RIBELLU

X

Meeting de campagne pour le candidat de Corsica Libera, tête de liste d’Un alba nova per Bastia, jeudi soir, à la salle polyvalente de Lupino. A dix jours du 1er tour de l’élection municipale, Eric Simoni a lancé un appel à la mobilisation, à « un vote utile » pour peser sur les choix du 2nd tour.

Avec ses colistiers, il a férocement taclé l’équipe Zuccarelli, son bilan, ses propos et ses projets. S’il se dit prêt à toutes les coalitions sur des choix politiques clairs pour faire tomber la citadelle, il affirme que celle-ci ne peut tomber sans l’union préalable des Nationalistes, « seule garantie d’un vrai changement ». Il réagit, pour Corse Net Infos, au dernier sondage qui le crédite de 5% d’intentions de vote.

Eric Simoni, candidat de Corsica Libera aux élections municipales, tête de liste d’Una alba nova per Bastia. Eric Simoni, candidat de Corsica Libera aux élections municipales, tête de liste d’Una alba nova per Bastia. Faire tomber la citadelle par l’union du mouvement national et ouvrir la voie à un changement profond en agrégeant des forces de progrès, c’est l’objectif visé par Eric Simoni et sa liste « Une alba nova per Bastia » lors de ces élections municipales. Avec ses colistiers, le candidat indépendantiste a martelé le message tout au long du meeting, à l’intention non seulement des électeurs bastiais, mais aussi de Gilles Simeoni que le tout dernier sondage, tout juste publié, place encore en pôle position pour remporter le scrutin.

En l’absence d’accord et de discussions finalisées entre les deux camps du mouvement national bastiais, au moment où le divorce consommé à gauche rend l’espoir crédible et où les rues de la ville bruissent de multiples rumeurs sur de possibles alliances au soir du 1er tour, Eric Simoni tient à mettre les choses au point. Fermement et sans langue de bois.

Article publié le 14 mars 2014, à lire ci dessous

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Net Infos

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]