Produit CORSU E RIBELLU

X

Si le village de la basse vallée du Prunelli était un navire on pourrait considérer que le gros temps ne s’est jamais arrêté depuis la démission de Jacques Bianchetti de son poste de maire en septembre 2012

Lorsqu’on habite Cauro, il faut avoir une foi inébranlable en la démocratie et une vraie religion du suffrage universelle. Depuis près d’un an et demi, les habitants de la commune sont dans l’œil du cyclone électoral. Feuilleton en six épisodes.

– Premier épisode le 28 septembre 2012 : Jacques Bianchetti démissionne de son poste de maire mais garde ses fonctions de conseiller municipal.

– Deuxième épisode le 3 octobre 2012 : six membres du conseil municipal (dont trois adjoints) démissionnent de toutes leurs fonctions électives, autour du 1er adjoint Lucien Marsilj.

Une première polémique naît. Les démissionnaires sont persuadés que l’on devra recomposer totalement l’assemblée communale par des élections anticipées. D’autant qu’une première démission est intervenue quelques mois avant.

En fait, il n’en est rien. S’il faut remplacer les conseillers démissionnaires, il n’est pas question de remettre en jeu tous les mandats. Huit conseillers restent donc à leur poste autour de l’adjointe aux finances, Nathalie Leonetti. Parmi eux, Julia Sanguinetti d’EELV.

Article publié le 14 mars 2014, à lire ci dessous

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]