Produit CORSU E RIBELLU

X

lettre ouverte de l’APC-Portivechju aux candidats à l’élection municipale, concernant les questions scolaires.

                        Messieurs les candidats à l’élection municipale de la commune de Portivechju,

            Tous les six ans, les élections municipales sont l’occasion de faire le point sur les actions menées dans les différents champs de compétences d’une commune et de tracer des perspectives pour l’avenir. L’Associu di i Parenti Corsi – Portivechju, organisation de parents d’élèves largement représentée à l’échelle de notre cité, considère que les questions scolaires doivent occuper une place de premier plan dans le nécessaire débat démocratique qui accompagnera cette consultation électorale en 2014.

Permettez-nous, à ce titre, de porter à votre connaissance les interrogations qui sont celles des parents qui se reconnaissent dans notre démarche et peut-être au delà.

            Que l’on ne se méprenne pas, il ne s’agit pas pour nous de prendre position pour l’un ou l’autre des candidats. Les réponses qui, nous n’en doutons pas, seront formulées ne feront l’objet d’aucun commentaire de notre part. En revanche, nous espérons qu’elles permettront de mieux éclairer les citoyens porto-vecchiais sur la politique et les projets que chacun entend mener dans le domaine scolaire.

– La rentrée 2013 a mis en exergue la croissance des effectifs scolaires à Portivechju, notamment dans les écoles maternelles. Ce phénomène pose la question de l’adaptation de nos écoles et de leurs locaux aux évolutions démographiques de notre commune. Comment envisagez-vous de faire face à ce défi? Cela passera-t-il par des extensions ou de nouvelles constructions d’écoles?

– La rentrée 2014 verra, partout en Corse, la mise en oeuvre de  la réforme des rythmes scolaires. A cette occasion trois heures hebdomadaires d’activités périscolaires seront proposées à nos enfants. Nous sommes particulièrement attachés à ce que les activités proposées soient de qualité et se déroulent dans des conditions d’encadrement et de sécurité optimales. Il nous paraît également souhaitable que, dans la mesure du possible, soient proposées des activités qui ouvrent nos enfants sur la richesse et la diversité de notre territoire ainsi que des activités en lien avec la langue et la culture corses. Enfin, si une participation devait être demandée aux parents, elle ne devrait en aucun cas exclure des activités périscolaires les enfants issus des familles les plus modestes. Quelles sont donc vos propositions pour réussir la mise en oeuvre de ces activités périscolaires?

– Depuis plusieurs années, Portivechju a fait le choix de faire appel à une société de restauration collective pour livrer des repas préparés qui sont ensuite réchauffés dans les cantines scolaires. Ce choix sera-t-il maintenu ou bien pourrait-on envisager la création d’un service de restauration scolaire communal voire intercommunal? Par ailleurs, de nouvelles cantines scolaires seront-elles créées dans les écoles qui n’en possèdent pas?

– Portivechju et de manière plus générale l’Extrême Sud sont touchés par des difficultés récurrentes de remplacement des enseignants. C’est dans le premier degré que ce problème se pose avec le plus d’acuité dans la mesure où lorsqu’un maître ou une maîtresse ne sont pas remplacés, c’est toute une classe qui perd des journées voire des semaines de cours. Bien que cela ne relève pas de la stricte compétence communale, il serait souhaitable que la prochaine municipalité noue un dialogue suivi avec les autorités académiques pour résoudre ce problème.

– Depuis plusieurs années, on constate une montée en puissance des équipement numériques à vocation éducative dans de nombreuses communes de Corse. La CTC effectue par ailleurs un effort notable dans ce domaine pour les établissements du second degré. Que comptez-vous mettre en oeuvre pour renforcer la présence des technologies numériques dans nos écoles?

– Au mois de mai 2013, l’Assemblée de Corse s’est prononcée, par un vote historique, en faveur de la co-officialité de la langue corse. Bien que moins ambitieuse, la Charte de la Langue corse dans les communes proposée par la CTC et adoptée à Portivechju en 2009 fournit néanmoins un outil de travail intéressant dont il est probablement possible d’optimiser la mise en oeuvre. Quelles actions entendez-vous mener dans le cadre scolaire et dans les structures de petite enfance pour renforcer la présence, la pratique et la visibilité de la langue corse (signalétique bilingue, formation des personnels communaux, manifestations culturelles, artistiques ou sportives, etc…)?

La sécurité et la circulation aux abords des établissements scolaires (écoles, collèges, lycée) aux heures de rentrée et de sortie des classes constituent un sujet de préoccupation largement partagé par les parents. Comment comptez-vous les améliorer?

– Selon la loi handicap du 11 février 2005 les conditions d’accès des personnes handicapées dans les E.R.P. (Etablissements recevant du public) devront, d’ici le 1er janvier 2015, être les mêmes que celles des personnes valides, ou à défaut d’une qualité d’usage équivalente. Quelle traduction cette loi trouvera-t-elle dans nos établissements scolaires?

– Les bacheliers porto-vecchiais qui font le choix de poursuivre leurs études à Corté se trouvent confrontés à l’absence d’un véritable service de transport collectif reliant l’Extrême-Sud à la seule ville universitaire de notre île. Nous estimons indispensable l’ouverture d’une réflexion sur la création de ce service.

            Les réponses que nous recevrons seront publiées intégralement et sans modification sur notre site internet:

                              www.wmaker.net/apcpv

            Nous vous remercions par avance pour l’attention que vous voudrez bien porter à notre courrier. Vos idées ne manqueront pas de faire avancer la réflexion sur le devenir des écoles de notre commune et contribueront, nous l’espérons, à l’émergence de solutions ambitieuses pour la réussite, l’épanouissement et le bien-être de tous nos enfants.

                                                                                   Les parents d’élèves élus de l’APC- Portivechju

Contact: [email protected]