Produit CORSU E RIBELLU

X

La liste Per una Cità Viva, rassemblée autour de Marceau Simeoni, est la troisième en lice à Corte pour les élections municipales de la fin du mois.

Première des préoccupations pour Per una Cità viva c’est l’université. L’universita. Et sur ce plan Marceau Simeoni et ses colistiers sont formels : « Corte en aujourd’hui une ville où il y a une université mais elle ne peut être considérée comme une ville universitaire. » « Il faudrait faudrait pour cela que la composante universitaire soit un facteur d’identité, c’est à dire une réalité humaine intégrée à la vie des Cortenais et à la politique de la ville » expliquent-ils. Et pour eux « on est très loin du compte ». Pour les nationalistes de Per une Cità via « Le mandat 2008-2014 a été révélateur de la faible réactivité des liens entre les deux institutions. Il ne s’est quasiment rien passé qui montre une synergie, voire une volonté plus forte de coopération. »

Article publié le 12 mars 2014, à lire ci dessous :

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Net Infos

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]