Produit CORSU E RIBELLU

X

Dans un entretien publié ce 12 mars par le quotidien « Corse-Matin », François Tatti, dissident du PRG, refuse à l’évidence la main tendue qu’ Emile Zuccarelli, le maire sortant, et Ange Rovere, son premier adjoint communiste, avaient offerte le 9 mars dernier dans les colonnes du même journal.

Le candidat exclu du PRG qui  tient indéniablement entre ses mains les clés du  scrutin à Bastia, annoncé serré, avec les 12% d’intention de votes que les sondages lui accordent de manière constante, se  livre ce 12 mars dans un long entretien au quoitdien « Corse-Matin ».

Chjami è rispondi  et déchirure

Dans un entretien, publié le 9 mars par Corse-Matin, Emile Zuccarelli, le maire sortant, et Ange Rovere, son premier adjoint communiste, avaient tenter de reprendre la barre: ils avaient lancé un appel clair à François Tatti pour que la gauche se retrouve unie au 2e tour.

Article publié le 12 mars 2014, à lire ci dessous :

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

France 3 Corse

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]