Produit CORSU E RIBELLU

X

Dans un entretien publié ce 12 mars par le quotidien « Corse-Matin », François Tatti, dissident du PRG, refuse à l’évidence la main tendue qu’ Emile Zuccarelli, le maire sortant, et Ange Rovere, son premier adjoint communiste, avaient offerte le 9 mars dernier dans les colonnes du même journal.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU