Produit CORSU E RIBELLU

X

Le tribunal d’Ajaccio a condamné à des amendes et débouté l’association qui avait fait citer directement plusieurs prévenus pour la construction de 54 logements au total sur la commune de Bonifacio

Le 4 février dernier, une citation directe émise par U Levante amenait à la barre du tribunal d’Ajaccio plusieurs logements de Rondinara, commune de Bonifacio, bâtis avec des permis légaux. Les écologistes demandaient notamment la démolition d’une résidence hôtelière et 100 000 euros de dommages et intérêts pour chaque partie. Ils faisaient citer la SARL Milanini LG BTP, Alain Lefèvre, la SA Rondinara Loisirs, la SAS Soffocor, Serge Stromboni et Ange Luciani.

La justice a rendu son délibéré hier après-midi et a condamné l’association de défense de l’environnement qui est déboutée et doit payer 800 euros par prévenu en plus des frais.

« Victoire du droit sur la spéculation juridique des écologistes »

Elle a également jugé irrecevable la constitution de l’association ABCDE.

U Levante a annoncé hier, par la voix de son avocat, Me Benoist Busson, interjeter appel de ce jugement. « Cette affaire doit aller jusqu’au bout, pour une précédente affaire, on avait gagné en appel à Bastia, ce n’est qu’une étape, je suis confiant », a sobrement indiqué le défenseur de l’association qui attend le jugement pour le commenter.

Article publié le 12 Mars 2014, à Lire ci dessous

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]