Produit CORSU E RIBELLU

X

François Tatti refuse la main tendue du maire de Bastia. Il estime que « Jean Zuccarelli ne représente pas la gauche mais seulement sa famille ». Il compte créer un mouvement politique après les municipales

Nous sommes à onze jours de l’élection et vous voici en position d’arbitre courtisé. Ce doit être une satisfaction?

Je pourrais m’en satisfaire si j’étais candidat pour exister politiquement. Or, je suis candidat pour être maire, pas pour faire l’arbitre.

Vous êtes tout de même distancé dans tous les sondages?

Je ne crois pas aux écarts donnés par les sondages. C’est une élection particulière dans un contexte nouveau. Je suis candidat pour la première fois dans une configuration inédite et les instituts de sondages manquent de repères politiques pour opérer correctement les redressements des données recueillies.

Qu’est ce qui vous fait dire cela?

Il suffit d’aller sur le terrain pour comprendre que l’élection n’est pas jouée et que je bénéficie d’un fort courant de sympathie. Les Bastiais me connaissent. Cela fait des années que je m’investis à leurs côtés. Ils savent ma disponibilité et ma proximité. Ils savent aussi ma capacité à porter des dossiers difficiles et à assumer des responsabilités.

Article publié le 12 Mars 2014, à Lire ci dessous

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]