Produit CORSU E RIBELLU

X

La célébration du 8 mars, journée internationale dédiée aux femmes, a donné lieu à une réunion très locale. C’est à l’invitation de Mme Bellion, candidate sur la liste d’opposition de la commune de Montemaiò qu’Edmond Simeoni a présidé un débat sur la place des femmes dans la société corse et présenté un de ses ouvrages consacrés aux femmes corses.

Or, il s’avère que Mme Bellion au temps où elle remplissait les fonctions de principale du collège de Calvi (elle est aujourd’hui retraitée) s’est fait tristement connaître pour ses positions hostiles et son double langage relatifs à la promotion et au développement de la filière bilingue.

Par ailleurs, grande propriétaire foncière, elle a mis récemment par voie judiciaire un terme aux baux qui permettaient à un agriculteur de gagner sa vie.

Edmond Simeoni a été informé des actions de la dite personne et des réactions qu’elles avaient suscitées au sein de la communauté enseignante. Informé donc par des sympathisants nationalistes, ce responsable de Femu A Corsica a  néanmoins maintenu sa venue.

Le monde agricole appréciera et les militants de la langue et de la culture également.

A vouloir embrasser large, on brouille les lignes. En brouillant ainsi les lignes, on court le risque d’en terminer immanquablement par un potage politique indigeste.

A Manca

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

A MANCA

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]