Produit CORSU E RIBELLU

X

Invité de l’émission hebdomadaire Cuntrastu, sur France 3 Corse ViaStella, le président du Conseil économique et social européen, Henri Malosse, a évoqué le fragile équilibre de l’Europe des 28

Ce vaste territoire semble se fissurer. L’Union européenne est en proie à de nombreuses critiques et vacille face à la montée des populismes.

En pleine crise économique, les Européens doivent-ils faire front ensemble ou se replier sur leurs intérêts individuels ? Difficile quand le bateau tangue de convaincre les uns et les autres de ne pas quitter le navire. Si l’Union européenne est aujourd’hui la première puissance économique mondiale, devant les États-Unis, la situation est jugée critique.

Après plus de six décennies d’existence et à quelques semaines des élections européennes, l’heure est au bilan.

Henri Malosse, d’origine corse, et président du Conseil économique et social européen (CESE), s’est prêté aux jeux des questions dans l’émission Cuntrastu diffusée hier soir sur la chaîne régionale. Il était interrogé par Isabelle Luccioni(Corse-Matin), Jérome Susini (RCFM) et enfin Jean-Vitus Albertini (France 3 Corse ViaStella), le responsable éditorial de ce rendez-vous hebdomadaire.

Soutenir les voisins

52 minutes qui ont débuté sans détours avec une entrée en matière quelque peu brûlante : l’Ukraine. « Nous avons soutenu ce mouvement de la société civile contre la corruption et le manque de liberté », a déclaré Henri Malosse.

Article publié le 10 mars, à lire ci dessous :

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]