Produit CORSU E RIBELLU

X

Depuis plus de 10 ans, tous les ministres français qui se sont succédés en visites officielles en Corse ont TOUS, sans aucune exception et quelle que soit leur étiquette politique, affirmé qu’il était normal de rapprocher de leur famille les détenus. Un président de la République française a même expliqué que «lorsque l’on condamnait quelqu’un, c’est lui que l’on condamnait, pas sa famille».

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU