Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Joseph Castelli, président du conseil général de Haute-Corse, réagit à l’officialisation du redécoupage cantonal du département et expose son mécontentement.

Celui-ci rappelle que le conseil général « avait accepté le principe de la réforme, tout en demandant au gouvernement plusieurs modifications marginales, motivées et justifiées, portant sur les délimitations de quelques cantons. Il nous était apparu que ces retouches n’apportaient pas de bouleversement à l’équilibre général du projet, et ne mettaient donc pas en péril sa solidité juridique » affirme Joseph Castelli, qui regrette « profondément que le gouvernement soit resté inflexible sur les modestes demandes de modifications du découpage proposé. Notre démarche était sincère et réfléchie, fondée sur une volonté d’ajustement optimal, qu’une connaissance parfaite du terrain rendait légitime ». Joseph Castelli souligne aussi que « bien que quelques-uns des changements de dénomination aient été pris en compte, il est également très regrettable que les mots relevant de la langue corse n’aient pas été retenus. »

Article publié le 5 mars, à lire ci dessous :

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Alta Frequenza

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]