Produit CORSU E RIBELLU

X

Apaiser le village autour d’un projet commun. »À entendre Jean-Louis Rossi, c’est bien de cela dont aurait besoin Letia après le traumatisme subit par l’assassinat de son ancien maire Jean-Luc Chiappini. Celui qui fut conseiller municipal sous sa mandature, maître de conférence à l’université de Corse et enfant de la communauté défie le suffrage universel sur le thème de la transparence et de la participation active de la population au devenir du village. Pour tenter de mener à bien son projet.

Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à vous présenter ?

Le village a besoin de s’apaiser autour d’un projet commun. Après le choc qu’il a subi, il a besoin de se retrouver autour de personnes de confiance. Et en période d’élections, plus qu’à n’importe quel autre moment, la sincérité, ça se prouve.

Quelles sont les principales orientations de votre projet ?

Mon premier engagement serait de pallier le manque de communication et d’information, en créant par exemple des commissions indépendantes sur les travaux et les projets communaux. Il s’agit d’expliquer et de débattre dans une consultation citoyenne. C’est avant tout un état d’esprit plutôt qu’une liste de projets à la Prévert. Les dossiers en cours seront menés à bien mais pour les suivants nous agirons dans la transparence la plus totale.

Article publié le 28 février  2014, à lire ci dessous

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]