Produit CORSU E RIBELLU

X

« Décidée dans la précipitation et sans la moindre concertation, la réforme des rythmes scolaires portée par Vincent Peillon continue de susciter contestations et inquiétudes sur l’ensemble du territoire. Sensibilisée par des associations de parents d’élèves désireux de connaître la position de notre équipe, nous souhaitons annoncer dès à présent ce que nous préconisons.

Cette réforme accentue les inégalités sur les territoires
 et touche toutes les écoles, elle remet en cause des initiatives locales déjà existantes et n’atteindra pas les objectifs présentés par le gouvernement. Pire encore, les dispositions envisagées risquent de déstabiliser la vie de nombreuses familles, des parents aux enfants en passant par le corps enseignant ainsi les intervenants dans l’animation scolaire. Elle entraîne des nouvelles dépenses pour les municipalités qui risquent de devoir augmenter les impôts ou encore demander aux parents de payer les interventions. Nous refusons de porter atteinte aux pouvoir d’achat des familles ajacciennes.
 Nous ne sommes systématiquement contre toute réforme et nous demanderons le développement d’une concertation de tous les acteurs dans et autour l’école. Nous interpellerons le ministère afin qu’il prenne en compte les propositions constructives qui remontent chaque jour du terrain car elle sont pleines de bon sens. Cette réforme devra être remise à plat et la ville d’Ajaccio fera des propositions concrètes dont l’objectif sera d’alimenter une réflexion sérieuse autour des rythmes scolaires, en concertation avec les professionnels de l’éducation mais surtout en association les familles. »

BLOG LAURENT MARCANGELI

Article publié le 3 mars 2014, à lire ci dessous

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

LAURENT MARCANGELI

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]