Produit CORSU E RIBELLU

X

Dans une conférence de presse aux propos violents, les têtes de liste PRG-PCF à l’élection municipale bastiaise, Jean Zuccarelli et Francis Riolacci, s’en sont pris à Gilles Simeoni, candidat d’Inseme per Bastia. Le premier a parlé de la complaisance du leader nationaliste « avec le terrorisme », tandis que le second assénait: « Le simeonisme s’incarne dans les idées de la collaboration avec l’Italie mussolinienne… » Un pas a été franchi dans cette campagne. Plus d’infos dans Corse-Matin de ce mardi 4 mars

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU