Produit CORSU E RIBELLU

X

Après le 80e anniversaire de la terrible avalanche qui endeuilla la commune, Ortiporiu se prépare aussià tourner une page pour le moins tourmentée de son histoire électorale. Pour profiter de l’apaisement

L’héritage politique d’une petite commune est souvent très lourd. Surtout lorsqu’il porte les marques des campagnes électorales tendues, agitées, dans la quête d’un pouvoir qui n’est tantôt qu’illusion, parfois attisée par la haine, poussée bien au-delà de la raison. La proximité aidant autant que la lisibilité d’un petit électorat, les animosités s’exacerbent au point d’empoisonner le climat et de rompre la quiétude que toutes les petites communautés du rural sont pourtant en droit d’attendre.

Les conséquences sont parfois terribles. Les situations conflictuelles fâchent des familles pendant des décennies, alimentent des rancunes tenaces. Tout ça pour une poignée de suffrages, une candidature gênante ou un recours indigeste. Dans ce registre, la population d’Ortiporiu a donné, mais les contextes délétères se greffant sur les épisodes dramatiques et douloureux, la commune a fait l’expérience unique d’élire pas moins de 7 maires en seulement deux mandatures.

Comment la localité de l’Altu di Casaconi, qui vient de commémorer le 80e anniversaire d’un épisode neigeux meurtrier sur son territoire*, a-t-elle pu en arriver là ? Pour comprendre, retour au village il y a presque un quart de siècle. 1990, le mandat de Félix Ventura est reconduit depuis un an seulement, mais le maire vieillissant jette l’éponge.

Article publié le 3 Mars 2014, à lire ci dessous

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]