Produit CORSU E RIBELLU

X

Au cours d’une conférence de presse ce mercredi 26 février 2014,  donnée devant le siège Logirem, Aiacciu Cità Nova a dénoncé la politique de la CAPA en matière de logement social.

*Voici le texte de la conférence de presse:

« Pour Aiacciu, Cità Nova, les politiques de l’habitat sont, au même titre que le développement économique, un élément structurant du projet de territoire que nous voulons porter.

Il est impératif de développer fortement la production de logements sur la commune d’Aiacciu, ainsi que sur le territoire de la CAPA.

Le déficit du parc locatif social est très important il ne représente que 12,3% du parc de résidences principales de la CAPA, sur lequel seules 3 demandes sur 20 peuvent être satisfaites.

Le besoin raisonnable en nouveaux logements sur le territoire de la CAPA est de 900 par an, soit deux fois plus que ce qui a été produit sur la période 1999-2010

Le premier Plan Local de l’Habitat adopté en 2006 n’a permis de réaliser que 122 logements sociaux entre 2007 et 2012. Le deuxième PLH va fixer un seuil minimum de 300 logements sociaux par an.

Si l’on veut préserver la cohérence et la cohésion d’ensemble en matière d’habitat social, la puissance publique doit jouer pleinement son rôle d’organisateur, et ne pas laisser les seuls intérêts privés développer leurs projets.

Aujourd’hui, le rapport entre les collectivités (commune et CAPA) se limite aux importantes garanties d’emprunts que ces dernières, qui négocient en direct, accordent aux quelques operateurs de logements sociaux, dont un à une prédominance sur le marché du logement social à Aiacciu : la SA d’HLM ERILIA. En contre partie la CAPA se voit attribuer une dotation de plusieurs logements qu’elle attribue en toute opacité, clientélisme oblige, aux bénéficiaires de son choix.

Nous voulons que les choses changent radicalement en mettant en place un niveau supérieur de compétence technique, afin de dynamiser le secteur, faire chuter le coût de la construction, lutter contre la spéculation immobilière et défendre au mieux l’intérêt général.

Nous allons créer et gérer notre propre Société Publique Locale. Composée de capitaux publics en totalité, ses interventions dans le domaine de l’habitat social pourront notamment consister à :

➢ négocier pour le compte de la CAPA dans le cadre d’opérations qui seront concédées à la SPL, certains montages immobiliers complexes avec des opérateurs privés ou de logement social,

➢ exercer des fonctions d’aménageur sur certains secteurs de développement urbain pour lesquels la CAPA et les Communes, souhaiteraient une maîtrise du projet ;

➢ faciliter la valorisation des actifs fonciers de la CAPA et de la commune d’Aiacciu, en conditionnant leur cession dans une démarche de conception de projet, qui intègrera des éléments de programme d’intérêt public,

➢ mobiliser des concepteurs publics ou privé, afin notamment, de révéler des gisements de construction inexploités et de les rendre productifs,

➢ contribuer à la négociation foncière publique par le déploiement d’une ingénierie sur-mesure. »

Aiacciu Cità Nova

Article du 28 février 2014

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]