Produit CORSU E RIBELLU

X

Ce soir sous le chapiteau des Scontri Internaziunali organisé à Corti, les militants de Ghjuventù Indipendentista tiennent un meeting et voici les discours qui ont été lu sur scène :

Bona sera à tutti. Pà principià, vulariu ringrazia tutti quiddi chi ci anu permessi d’urganizà issa 10esima edizioni di i scontri ; l’intrapresi, a merria di corti, l’università di corsica, i gruppi culturali è i militanti di à Ghjuventù Indipendentista.

Je voudrais que nous ayons une pensée pour tous les patriottes emprisonnés ou recherchés par les force coloniales, et en particulier pour 2 militants de la Ghjuventù Indipendentista : Ghjiseppu Maria Verdi et Nicolas Battini. Cari cumpagni, ne pudeti essa sicuri, semu à i vosci fianchi !

J’ai eu l’occasion, avant de commencer mon discours, de me promener sous ce chapiteau, et j’y ai aperçu des militants qui y font particulièrement augmenter la moyenne d’âge. Je tiens à saluer leur présence ce soir, car ils portent toujours le flambeau que nous reprendrons un jour. Quand on parle de ces « vieux », c’est souvent de leurs erreurs. Oui ils en ont fait, nous en ferons nous aussi, et ce n’est pas pour ça que je voudrai leur rendre hommage, mais pour les 40 de Lutte de Libération Nationale qu’ils portent sur leurs épaules et pour les années de prison, le sang, tout simplement la vie qu’ils y ont consacré ! Gloria à voi !

Nous devons maintenant en venir au concret ; ces derniers mois, l’assemblée de corse a voté, souvent avec une écrasante majorité, toute une série de mesures indispensables à la survie de notre peuple sur sa terre ; co officialité de la langue corse, évolution des institutions de l’île, inscription spécifique de cette dernière dans la constitution française, et bientôt nous l’espérons statut de résident. Je ne ferai pas ce soir l’éloge de ces mesures, car nous sommes tous convaincus de leur nécessitée.

Le gouvernement français a donc été obligé d’ouvrir des discussions, mais ses intentions restent ambiguës : le calendrier s’étale beaucoup trop dans le temps et les différentes déclarations ministérielles nous tirent vers le bas et nous amène tout droit vers une réformette sans intérêt. Pendant ce temps, la répression contre les patriotes continue.

La réponse que se doit apporter le peuple corse à ces ambiguïtés est claire pour la Ghjuventù Indipendentista : a mubilisazioni di tutti i forzi vivi d’issu paesi ! C’est pour cela que la Ghjuventù Indipendentista a pris l’initiative d’organiser une manifestation le 29 janvier à corti, c’est pour cela aussi qu’elle a pris l’initiative de créer un collectif qui met en synergie toutes les forces de progrès de ce pays. Oui, il ne faut pas se leurrer, ce ne sera que grâce à un rapport de forces suffisant que l’État français acceptera ces évolutions salvatrices à moyen terme.

Vous le savez, la Ghjuventù Indipendentista est partie prenante du triptyque de la Lutte de Libération Nationale ; la lutte institutionnelle, avec laquelle nous travaillons de concert. Il y a aussi la lutte armée, envers laquelle nous avons une solidarité politique et philosophique inconditionnelle, et il me paraissait important de la rappeler ce soir, car je veux, nous voulons que ceux qui sont à l’avant garde de la défense de notre peuple, que ce qui payent leur engagement politique par la prison et la mort sachent que la jeunesse de ce pays est et sera toujours à leurs cotés ! Cari frateddi di l’ombra, saremu sempri à i vosci fianchi !

Enfin, il y a la lutte de masse qui est le terrain de notre structure. Soyez en surs, la Ghjuventù Indipendentista remplira pleinement son rôle dans ce combat, mais pour cela, elle aura besoin de vous ! La jeunesse corse consciente de sa situation nous peut plus se permettre de rester spectatrice, elle doit devenir actrice !

La Ghjuventù Indipendentista, c’est la structure qui défendra quoi qu’il arrive les intérêts des étudiants !

La Ghjuventù Indipendentista, c’est la structure qui défendra quoi qu’il arrive les intérêts de la jeunesse corse !

La Ghjuventù Indipendentista, c’est la structure qui défendra quoi qu’il arrive les intérêts du peuple corse, vers la reconnaisse de ses droits, vers son émancipation, vers son indépendance !

Essa militantu indipendentistu, hè dino avè a vulintà di custrui una sucità nova par dumani; quidda di i nosci sipranzi, senza avè paura di l’avvena è essendu cunfidenti in cio chè no’ semu è in cio chè no’ pudemu fà. Corsi arritti, primurosi di l’avvena di i nosci ziteddi è di u nosciu populu, eccu cio chè no’ semu. Murà i petri d’una sucità appaciatta induva tutti i donni è l’omi d’issu paesi averanu i mezi di campà, di travaddà, di manghjà è di dorma sott’à un’ tettu sicuru senza essa ubligati di calà u capu davanti à tali o tali elettu di i vechji clani, induva a noscia tarra ùn sarà nè a pruprietà di ricchi strangeri, nè a pruprietà di qualchi corsi manghjoni, eccu cio chè no’ pudemu fà! Chi bedda pussibilità, chi primurosu duveri!

A quiddi chi ci dicini chi a primura oghji in corsica è di risolva i prublemi suciali, eccu a noscia risposta: IE! Demucci i mezi di risolva ‘ssi prublemi, caminendu d’un’ passu sicuru versu à l’indipendenza! A strada hè longa, u sangui di i patriotti hà dighjà annacquatu a tarra, l’annacquara torna, l’anni di prighjoni so dighjà cascati, cascarani torna, ma ‘ssi guai portanu a sumenta d’un alba nova. Un dubbiteti più! Sureddi, frateddi, par ch’iddu spuntessi u soli eccu u missaghju chi ci voli à purtà à i nosci fianchi: « Pè chi i mesi è l’anni à vene sippinu quelli di a racolta di e mosse suminate, hè ora di piglia a strada di a lotta! »

François Santoni
Président de Ghjuventù Indipendentista

SCONTRI INTERNAZIUNALI

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse, Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]