Produit CORSU E RIBELLU

X

Le candidat de la liste E Sartè Campara, Antoine Mondoloni, a tenu vendredi soir une réunion publique afin de présenter ses colistiers et son programme.

Une équipe « jeune et dynamique » issue essentiellement de la société civile s’est engagée à ses côtes, « prête à travailler », a précisé Nelly Tafani à la tribune. Le candidat l’a déjà annoncé, s’il arrive aux responsabilités, les élus siégeant au conseil municipal « ne seront pas rémunérés ».

Deux priorités du programme ont été mises en exergue: la refondation du plan local d’urbanisme et le redressement des finances. Deux préalables à un développement « maîtrisé et équilibré ».

La culture, « enjeu essentiel » et levier de développement économique a également été longuement évoquée. Un discours très critique aussi pour Antoine Mondoloni qui a fustigé « la gestion solitaire » du maire sortant.

Il a enfin insisté sur l’importance du scrutin intercommunal, « dont on parle peu », mais qu’il juge « important ».  » Sartene doit reprendre les rênes de l’intercommunalité », a-t-il estimé

Article publié le 23 février 2014, à lire ci dessous

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]