L'affiche unitaire du Fium'Orbu lors des territoriales fin des années 90

Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Comme la gare de Perpignan n’était pas le centre du monde, la mairie de Carbuccia ne sera pas le centre de gravité de la Corse en pleine campagne électorale pour les municipales.

Pourtant d’un point de vue politique, il se passe des choses très intéressantes dans ce village de 300 âmes de la haute vallée de la Gravona. En effet, trois personnalités nationalistes connues, Petru Poggioli, Petru Bellini, et Paul-Antoine Susini seront en compétition pour tenter de décrocher le siège de maire. Cette situation remarquable pourrait en faire sourire plus d’un, pourtant certains candidats et Pierre Bellini en particulier estiment qu’il s’agit d’un progrès considérable par rapport aux années passées. Existe-t-il trois visions du nationalisme, et notamment à l’occasion d’une campagne électorale municipale?

Écoutons la réponse de Pierre Bellini

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Alta Frequenza

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]