Produit CORSU E RIBELLU

X

Rien n’a vraiment changé. Le chapiteau s’est un peu modernisé, mais les soirées se finissent toujours par des chants corses. Sur une place entourée par des bâtiments de l’université de Corte, les stands des différentes délégations affichent haut leurs couleurs. Des Basques, des Kanaks, des Irlandais… Ils viennent presque en habitués et connaissent tout le monde.

Pourtant, la vie politique de l’île, elle, change. Lors des dernières sessions de l’Assemblée de Corse, on a parlé de la langue, du foncier ou d’une citoyenneté locale. Des thèmes chers aux indépendantistes débattus en séance publique ? Voilà qui était impensable il y a encore dix ans.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU