Produit CORSU E RIBELLU

X

Le week-end du 9 février, la liste d’opposition Calvi Altrimente a tenu une nouvelle réunion publique. Une centaine d’habitants était présente à l’hôtel Régina, où ils ont pu prendre connaissance du programme de la liste menée par François-Xavier Acquaviva et nommée « Une majorité pour une vie à l’année ».

Le candidat a énoncé les grandes lignes de son programme, comme « un urbanisme maîtrisé, une jeunesse dynamisée, une solidarité retrouvée, une culture encouragée ». Tout en ponctuant sa démonstration d’exemples, « à ne pas suivre», réalisés par l’actuelle municipalité. « La manière dont Calvi a évolué nous attriste. Les problèmes de trésorerie municipale sont niés. Les constructions sont anarchiques, l’harmonie architecturale est perdue. La gestion du port est inacceptable… »,a déclaré François-Xavier Acquaviva. Différents membres de Calvi Altrimente ont aussi pris la parole. Hélène Ambrosini a rappelé « les dangers du contrat de liaison établi entre la municipalité d’Ange Santini et l’ex-Semexval». Après un rappel des projets en cours, elle a expliqué que «la convention de concession a été confirmée en 2012 pour 10 ans », et selon l’opposition cette situation « est très alarmante sur l’avenir de notre ville ». Trois points ont été particulièrement développés : «le droit de préemption et d’expropriation que cette convention octroie à cette société, son ascendant sur le PLU, et la gestion qu’elle aura sur le centre ancien et la citadelle ».Eric Rochault a également évoqué les problèmes de circulation non résolus. « Nous sommes sous-équipés en places de parking résidents en été. Les cyclistes ne sont jamais pris en considération, ni pour la circulation, ni pour le parking ». Il a également mentionné « les problèmes des sorties des écoles, l’état des trot

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]