Breaking News

L’assemblée de Corse « foncièrement » récalcitrante aux propositions de l’État

La discussion s’est engagée de nuit, après une journée marathon placée sous le signe des conflits. Mais il faut croire que les conseillers territoriaux avaient encore suffisamment les idées claires pour épancher leur scepticisme vis-à-vis de l’État à propos de la création d’un Établissement public foncier (EPF) validée par le président de la République le 2 février 2010 à Ajaccio.  Le projet de décret destiné à poser les fondements de cet outil, jugé indispensable pour favoriser l’accès au logement et freiner les velléités spéculatives, n’a pas séduit. L’État est invité à revoir et à compléter sa copie. L’assemblée va constituer une commission pour travailler en étroite collaboration avec ses services, question de s’assurer que la Corse disposera bien de l’Établissement public foncier qui ne ressemble pas à tous les autres mais concorde avec ses choix stratégiques propres. Du coup, l’avis sur le décret est repoussé de quelques mois, une fois trouvé le bon « terrain » d’entente.
Archives, source et suite de l’article : Assises du Foncier et du Logement

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: