Produit CORSU E RIBELLU

X

La trentième édition des Ghjurnate internaziunale di Corti s’est achevée hier soir avec le traditionnel meeting de Corsica Libera, face à une foule enthousiaste. Le recueillement a toutefois marqué le début de l’événement lors de la minute de silence respectée en hommage à Philippe Paoli, chaque intervenant ayant salué la mémoire «du militant exemplaire et de l’ami lâchement assassiné

Après avoir remercié les délégations internationales présentes, plusieurs membres de l’exécutif du mouvement ont pris la parole pour insister sur les enjeux de leur engagement. Jean-Philippe Antolini a ainsi pu évoquer la question du rapprochement des prisonniers, précisant que « l’aboutissement de la démarche n’interviendra qu’avec la libération de tous les prisonniers et l’arrêt de toute poursuite ». Le militant a aussi appelé « l’ensemble des Corses à ne plus donner leur ADN ».

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres