X

Le débat est animé par Pierrot Poggioli, François Sargentini et Gérard Dykstra . Premiers à intervenir, les indépendantistes sardes attirent notre attention sur les limites de l’autonomie sarde (région à statut spécial). Ils réclament par exemple l’autonomie fiscale, qui leur fait défaut. La député indépendantiste Claudia Zuchieddu, lors du débat avec la salle, s’inquiète du futur GALSI, il n’y aura aucune retombée pour la Sardaigne , uniquement une servitude.

Les responsables Kanaks font un point sur leur processus d’autodétermination. Un récent Comité des signataires des Accords de Nouméa s’est réuni en juillet. Un referendum aura bien lieu entre 2014 et 2018. Quelle option sera mise au vote ? Etat associé ? Indépendance ? Pour les militants Kananks c’est le seul choix acceptable.

Le délégué du parti indépendantiste tahitien compare son statut avec celui de la Kanaky. Le statut d’autonomie polynésien lui est figé. La Polynésie n’est plus sur la liste de l’ONU des pays à décoloniser, elle l’était en 1946. Quelques exemples de blocage : la Polynésie a compétence sur la mer mais pas sur son sous-sol , le tahitien n’est pas langue officielle. Le parti Tavihni compte sur un changement de pouvoir en France, en 2012, pour relancer un processus, il a des liens politiques avec les socialistes français.

Pour le SINN FEIN , la priorité c’est de construire une économie en Irlande du Nord. En Catalogne, les indépendantistes veulent provoquer l’Etat espagnol par leurs referendums populaires. Pour eux, l’indépendance est bien un projet politique, dans la situation actuelle.

En EUSKADI, la victoire de BILDU ouvre des perspectives pour sortir du conflit. « Le chemin va être dur » déclare Xavi LARALLDE au nom de la gauche Abertzale mais l’Espagne est un maillon faible dans la crise économique et sociale en Europe. Elle aura donc un problème de gouvernabilité et de stabilité. Choisira -t-elle de régler son conflit avec la nation basque ?

Le débat s’est poursuivi avec la salle notamment avec le débat récurrent entre Europe des peuples et Europes des Etats.

Pierrot Poggioli, qui a récemment fait une Thèse universitaire sur les luttes corses, basques et irlandaises, a conclu en souhaitant que prochainement les processus de règlement et d’émancipation progressent partout.

 

Photos, vidéos et articles sur corsicalibera.org

Dossier Unità Naziunale sur Corsica Infurmazione

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :


à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)