X

« Il y a plus de Corses dans le reste du monde que sur l’île. » Et pourtant, même si elle est loin de leurs yeux, Corsica demeure dans leur cœur. Le développement d’Internet facilite aujourd’hui la rencontre entre les Corses de la diaspora. Et aussi entre « amoureux de la Corse » n’y vivant pas.

Pour « tisser le lien sur la toile », les sites ne manquent pas. Comme par exempleDiaspora Corsica qui possède non seulement son site web, mais aussi un page Facebook et même une application Facebook.

En un clic, on peut visualiser une carte du monde, représentant les « foyers » de la diaspora. En sélectionnant un foyer, on se rapproche d’un pays, puis d’une ville et enfin on peut trouver un abonné Facebook avec qui l’on peut entrer en contact. Un bon moyen pour localiser facilement un Corse près de chez soi… à l’autre bout du monde.

Une autre manière de se retrouver, le site Diaspora Corsa  – à ne pas confondre avec le premier – propose également de « bloguer » dans des rubriques telles que « Corses au Vietnam »« La nouvelle Amicale des Corses du Québec », Corses en Espagne, de Porto Ricco, en Australie, en Irlande… Il n’y a qu’à demander.

(…)

@Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

VAR MATIN

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)