X
(article du 1er février 2014) En ce moment se déroule (10h30) la conférence de presse de l’Associu Sulidarità et de la C.A.R (Commission Anti Repressive de Corsica Libera) devant la prison d’Ajaccio pour dénoncer les atteintes aux droits des prisonniers politiques corses. Non rapprochement et torture blanche sont toujours au programme de l’Etat Colonial Français. Voici le texte de la conférence de presse :  « Notre présence aujourd’hui devant la maison d’arrêt d’Aiacciu à une nouvelle fois pour but de dénoncer les atteintes aux droits, caractérisés par les dysfonctionnements volontairement entretenus de l’appareil judiciaires et de l’administration pénitentiaire dont sont victimes les prisonniers politiques corses. La situation de Carlu Pieri, actuellement incarcéré dans cette prison d’Aiacciu, est révélatrice du non-respect des règles élémentaires du droit en matière de conditions de détention et qui doivent s’appliquer à toute personne jugée et définitivement condamnées. #Corse – L’Associu Sulidarità dénonce la… par antofpcl Après avoir été lourdement condamné à une peine de 3 ans au mois de juin 2013,Carlu Pieri a dans cette même période immédiatement fait valoir son droit, ( par l’intermédiaire d’une demande officielle), à être transféré au centre de détention de Borgu, situé comme chacun sait, dans la région périurbaine Bastiaise ,dont il est originaire et où réside sa famille. A propos des liens familiaux , qui, comme cela est dit dans la loi, ne doivent pas être interrompus pendant la période de privation de liberté , la famille et les proches de Carlu Pieri , éprouvent les plus grandes difficultés à faire valoir leur droit de visite et se heurtent à un blocage systématique des demandes de permis , comme celles qui ont été formulé depuis 6 mois, par son petit-fils. Il nous faut aussi signalé que le maintien prolongé en détention dans une maison d’arrêt d’un détenu définitivement condamné est contraire aux dispositions réglementaires , car les conditions de détentions ne sont pas identiques . En effet certaines dispositions spécifiques au régime du condamné, et qui sont en application dans un centre de détention, sont destinées à améliorer le lien familial, incluant l’autorisation d’utiliser des moyen de communication contrôlés avec l’extérieur, ainsi que l’accès à différentes activités et formations , destinées à faciliter la réinsertion après une libération. Actuellement Carlu Pieri, vit toujours les conditions de détention d’un prévenu et donc est injustement privé des dispositions réglementaires inhérentes à son statut de prisonnier condamné. Pour toutes ces raisons évidentes, nous exigeons

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet