X

Antoine-Marie Graziani publie un livre consacré la violence dans les campagnes corses. L’historien limite la narration de cette part d’ombre de l’île jusqu’au siècle des Lumières.

Antoine-Marie Graziani publie un livre consacré la violence dans les campagnes corses. L’historien limite la narration de cette part d’ombre de l’île jusqu’au siècle des Lumières. Mais la mise en perspective avec la violence contemporaine, politique ou de droit commun, s’inscrit en filigrane. Il est d’ailleurs intéressant de cheminer à travers le temps en sa compagnie. D’autant plus, et il l’explique en préambule de son ouvrage, on ne sait pas toujours bien, le plus souvent, de quoi l’on parle lorsqu’on évoque la violence. Après les flots de sang qui inonde ses pages passionnantes, l’écrivain fait couler de l’encre. Pas de quoi pour autant se faire un sang d’encre…

Un dialogue de sourds…

La violence est, de fait, un thème sensible, sur lequel tout le monde émet volontiers un avis.

Suite et sources de l’article

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)