Breaking News

Corse, International – Le Tavini Huiraatira convié aux 30e Journées internationales de Corte


C’est l’ancien ministre de la pêche, et membre du Tavini Huiraatira, Keitapu Maamaatuaiahutapu
qui représentera le parti indépendantiste d’Oscar Temaru aux Journées internationales de Corte (Haute-Corse) samedi et dimanche dans la capitale historique de l’île.

Temps fort de ces 30e « Ghjurnate Internaziunale », organisées par le mouvement Corsica Libera, un débat sera organisé dimanche sur le thème « Solution politique et alternative au mouvement national », auquel ont été invités de nombreux élus et responsables nationalistes, ont indiqué lundi à Ajaccio les dirigeants de Corsica Libera lors d’une conférence de presse.

Il permettra d’envisager les perspectives d’un « rassemblement patriotique » sur la base des résultats des élections territoriales de 2011 qui ont vu les deux formations nationalistes en lice, Corsica Libera et la coalition Femu a Corsica (Faisons la Corse), obtenir plus de 35% des voix. 

Corsica Libera, qui a souligné dans un texte remis à la presse que « malgré les difficultés, les embûches et les erreurs, le mouvement national est en 2011 au centre des débats », voudrait parvenir à « un accord du mouvement national » puis discuter « avec les forces de droite ou de gauche traditionnelles qui le voudront ».

« Confrontés aux futures échéances de 2012 et 2014, c’est la seule option possible, qui nous permettra de capitaliser l’avancée des idées que nous portons et de sauver notre peuple, menacé à court terme dans son existence », ont déclaré les dirigeants de Corsica Libera.

LE TAVINI PROTESTE CONTRE LE « MEPRIS » DE L’ETAT

Quant au Tavini, il explique participer à ces Journées pour « apporter son soutien aux 2 partis indépendantistes corses qui ont obtenu plus de 35% des voix en 2011 et pour suivre l’évolution des possibilités qui s’offrent à lui pour faire aboutir son idéal de démocratie ».

Pour le parti d’Oscar Temaru, il s’agit de protester contre le « mépris » affiché par « l’Etat UMP » à son encontre, mépris qui s’est exprimé selon le parti dans les modes de scrutin « mis en place pour avantager le mouvement autonomiste en 2004, 2008 et 2011, ainsi que dans le « non respect de ses responsabilités sanitaires, économiques et sociales après 30 années d’expériences nucléaires dans notre pays » .

Le parti rappelle toutefois qu’il a toujours choisi la voie « du dialogue et de la paix pour atteindre son but« , c’est-à-dire l’indépendance.

Outre le Tavini Huiraatira, des partis nationalistes de Sardaigne, Catalogne, Pays basque, Irlande, et Nouvelle-Calédonie sont conviés aux journées de Corte. Ils participeront samedi à un débat sur « la situation répressive dans les divers pays ».

source

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: