Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – Publié le 8 mai 2018 à 15h39) « Chose promise, chose due », Dominique Campana l’avait annoncé sur ses comptes sociaux, il entame sa grève de la faim ce 8 mai.

En conflit avec sa compagnie d’Assurance AXA et EDF depuis le mois d’août 2015, à la suite d’un dégât électrique sur ses fours de production en fusion, l’empêchant faute d’indemnisation de reprendre son activité, le verrier Dominique Campana installé à Calvi avait annoncé sur les réseaux sociaux qu’il allait le 8 mai entamer une grève de la faim devant l’agence locale AXA de sa compagnie d’assurance.

Pour Dominique Campana, « EDF est responsable pour les dommages mais la perte d’exploitation qui perdure depuis 33 mois est de la responsabilité d’AXA qui n’a pas indemnisé le sinistre dès le départ en chipotant sur les causes. »

Action de soutien de Core In Fronte à Calvi devant l’agence Axa pour soutenir Dominique Campana

Suivre sa grève de la faim sur son compte Twitter 

Core In Fronte s’est positionné en mai 2018 pour lui apporter son soutien, ainsi que la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Haute-Corse. Fin mars 2018, le président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni les a contactés, les assurant de son soutien et promettant d’étudier leur dossier.

 


Revue de Presse

(Corse Matin) (France 3 Corse) (Corse Net Infos) (Corse Net Infos)


D’autres soutiens sur les réseaux sociaux depuis le 8 mai 2018

 

 


Avant la grève de la faim

.

.

.