Produit CORSU E RIBELLU

X

Sartè Camparà… ! Le slogan résume à lui seul l’ambition d’Antoine Mondoloni, qui, sans surprise, repartira en campagne, avec la ferme intention de poursuivre son combat pour « un avenir partagé ».

L’ancien premier adjoint, en rupture avec le maire sortant, a annoncé officiellement ce samedi sa candidature aux prochaines élections municipales lors d’une réunion publique au centre culturel de Sartène. « Mon engagement repose sur un travail sérieux, en équipe. Je suis fier des combats menés pour la commune et pour ses intérêts au sein de la communauté de commune. Nous avons la ferme intention de construire le Sartè de demain réclamé par l’immense majorité des Sartenais, en restant fidèles à nos valeurs.».

« On a souffert »

À la tribune, il a souhaité mettre en avant quelques-uns des colistiers qui l’ont rejoint dans sa démarche. Lionelle Galland, employée de l’office du tourisme et impliquée dans les formations à la non-violence auprès des scolaires, a ainsi exprimé avec émotion son attachement à Sartène, « une commune pauvre financièrement, mais si riche humainement ».Norbert Paganelli, ancien élu et cadre supérieur de la fonction publique, a mis en exergue son potentiel culturel : «Je sais ce qu’Antoine Mondoloni a fait, les résultats qu’il a obtenus. La culture peut enclencher une spirale favorable et assurer le développement de Sartène ».

Lætitia Tramoni, enseignante dans le sport, s’est quant à elle dite convaincue par la démarche d’Antoine Mondoloni.« Je souhaite m’investir pour tous les Sartenais et notamment pour la jeunesse ! », a-t-elle précisé.

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]