X

C’est dans les locaux de l’hôtel HR de Corte, que l’institut régional du cinéma et de l’audiovisuel (Irca) a tenu son assemblée générale hier, sous la présidence de Sylvain Ettori. Et l’Irca a réaffirmé sa volonté de faire exister un cinéma corse en Corse.

« Cela peut paraître étrange, mais nous avons la certitude que le cinéma corse a une place sur la scène internationale », a soutenu Sylvain Ettori, « même si du côté de Paris, on nous rit un peu au nez ». En revanche, du côté des Américains ou des Anglais, il y a une énorme volonté de mettre en avant un cinéma doté d’une culture forte, comme la Corse. Et l’Irca pose une simple question : « Qu’est ce qui nous empêche d’être un cinéma à part entière sachant, par exemple, queMarius et Jeanette, un film fait à Marseille, est le film français le plus vendu aux États-Unis ? », soutient Sylvain Ettori.

Suite et source de l’article

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)