X
Les récents propos corsophobes tenus sur l’antenne de Canal + par un certain Pierre-Emmanuel Barré, qui ne doivent faire rire que lui-même, ont amené la section corse de la ligue des droits de l’Homme à réagir. Elle interpelle dans un communiqué l’Assemblée de Corse. Dans le même temps elle fait part de son indignation auprès du président du CSA et du directeur de Canal +. « Fréquemment la LDH reçoit et entend l’indignation de citoyens et d’associations outrés et touchés par des propos corsophobes tenus lors d’émissions radiophoniques ou télévisuelles. Les derniers en date sont ceux de l’animateur Pierre­-Emmanuel Barré sur Canal +, le 9 janvier. Dans son exercice de provocation, l’animateur valide l’actualité d’une citation de Strabon présentant ainsi les corses : « Les populations confinées dans les montagnes sont plus sauvages que les bêtes fauves. Quand les généraux romains vont y prélever des esclaves, ils peuvent observer la physionomie étrange de ces hommes des bois, farouches et abrutis comme des bestiaux, lassant par leur apathie les maîtres qui les ont achetés jusqu’à leur faire regretter le peu d’argent qu’ils leur ont coûté ». D’autres paroles insultantes énoncées par Pierre-­Emmanuel Barré pourraient être extraites de son portrait à charge des Corses. La LDH n’a pas vocation à se préoccuper des émissions humoristiques qui participent de la liberté d’expression. Toutefois, l’exercice de cette liberté comporte des devoirs et des responsabilités : dénigrer une communauté ne peut être un divertissement anodin, on ne peut insulter et blesser une communauté en toute impunité. Les propos anti­corses se banalisent et contribuent à une normalisation des expressions xénophobes : on ne peut s’arrêter à ce constat et demeurer impuissant. Très récemment, nous avons avec la Ligue Corse de football, produit un communiqué à ce sujet pour des propos énoncés sur France 5 lors d’une émission « C dans l’air » ­ sur le thème « les corses sont racistes ». Plus anciennement, en 2001, nous avions notamment interpellé l’Assemblée de Corse lors de l’affaire des « agités du JT », émission de France Inter. Une motion avait été adoptée portant la décision de créer un groupe de travail « chargé de formuler des propositions de nature à défendre de manière collective la communauté corse ». Antoine Sollacaro avait alors déclaré, au nom de la section de Corse de la LDH, dont il était le président : « Nous sommes devenus nous, les Corses, les

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet