X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Christophe Mirmand a rencontré ce matin (vendredi) la presse insulaire à l’occasion du traditionnel petit déjeuner de presse de rentrée. Pas de message particulier, pas de communication fracassante pour le préfet de Corse qui a évoqué, dossier par dossier, toutes les problématiques qui se posent à la Corse, passées, présentes et à venir.

Christophe Mirmand s’est donc prêté au jeu des questions, souvent acérées, concernant l’Arrêté Miot, la fièvre catarrhale, le débat institutionnel ou l’avènement d’une nouvelle carte cantonale. Mis à part les échéances électorales, qui vont imposer aux services de l’Etat un devoir de réserve strict, le préfet de Corse a annoncé la venue, début février, de Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation. On poursuivra donc le dialogue engagé le 22 novembre à Paris avec le groupe de travail de l’Assemblée de Corse et on abordera bien entendu toutes ces questions. Autre échéance importante, et qui fait débat également, la présentation dans quelques jours de la nouvelle carte cantonale. La moitié des cantons, soit onze pour la Corse-du-Sud, mais avec une représentation bicéphale, une femme un homme ou l’inverse; on le sait Jean-Jacques Panunzi est franchement contre. La proposition pourra-t-elle être discutée?

Écoutez la réponse du préfet de Corse

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Alta Frequenza

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)