X

Le ministre Xavier Bertrand avait prévu de visiter l’ensemble des hôpitaux de l’île, lors de son passage en Corse. Le rendez-vous était pris à Sartène, vendredi après midi, pour une rencontre informelle.

Cette réunion était l’occasion rêvée pour le directeur de l’hôpital Jean-Pierre Reglat, les personnels, ainsi que les élus, notamment le maire Paul Quilichini et le conseiller général de Sartène Pierre Versini, de soumettre le projet de l’extension de l’établissement et la création de l’unité Alzheimer, validé en 2007. Mais cette réalisation tarde à voir le jour. Les années passent, et avec elles, de nouvelles réglementations qui font qu’aujourd’hui, le projet global comportant deux volets, médico-social et sanitaire, est bloqué.

Aide financière de l’État bloquée

Ce sont les financements de l’État pour la partie sanitaire qui posent problèmes avec le schéma actuel. « Il y a un besoin. Les autres partenaires sont prêts à financer. Nous avons l’argent, mais pas sur la bonne ligne », a résumé le ministre.

Source et suite de l’article

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)