Produit CORSU E RIBELLU

X

Après le départ du tour de France, Porto-Vecchio poursuit sa politique de grands événements pour l’année 2014. Parallèlement, la commune a investi plus de dix millions d’euros dans les infrastructures sportives durant la mandature qui s’achève. A quelques semaines des élections municipales, la mairie dresse le bilan de la mandature et se projette dans l’avenir.

21 millions de retombées médiatiques

Critérium International, stage de l’Olympique Lyonnais, championnat du monde de Jet Ski, matchs de rugby internationaux… la commune mène depuis quelques années une politique de grands événements dont le couronnement aura été le départ de la centième édition du tour de France, le 29 Juin 2013. Six mois après le passage du peloton sur les routes insulaires, la municipalité a dévoilé les retombées médiatiques pour Porto-Vecchio. Presse écrite, radio, télévision ont consacré de nombreux articles et reportages à cet événement et notamment à la ville départ. Selon l’agence Kantar Media, les retombées médiatiques sont estimées à plus de 5 millions d’euros en France et 16 millions pour l’International. Concrètement, Porto-Vecchio aurait du acheter pour 21 millions d’espaces publicitaires afin d’obtenir le même impact médiatique. « Nous n’aurions pu nous payer une telle campagne de publicité, c’est un énorme succès pour notre commune » s’est félicité Christian Stefani, adjoint en charge de l’organisation du tour de France. Le coût de cet événement pour Porto-Vecchio a été de 750 000 euros, principalement en frais de communication (427 683 euros) et pour l’organisation des festivités (172 715 euros). Un bon rapport qualité prix.

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

ALCUDINA

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]