X

Ici reposent 24 millions d’euros dans l’enceinte de la gare de Bastia. Mais qui est donc vraiment responsable ? Peut être l’homme invisible. En tout état de cause, il faudrait au moins essayer de revendre ces autorails.

Puis avoir enfin des trains adaptés a nos structures ferroviaires. Le mouvement écologiste considère le chemin de fer comme un véritable pilier de développement. Les décideurs doivent très vite trouver des solutions pour palier aux carences de l’AMG800.

Jean François BACCARELLI

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)