X

Le mouvement écologiste, par la voix de son secrétaire général Jean-François BACCARELLI, lance un appel au civisme et à la responsabilité de chacun dans la protection de notre environnement exceptionnel.

Le premier appel est destiné à tous les incendiaires qui sévissent en Corse : prenez-vous conscience des dégâts matériels, humains et environnementaux que vous causez ? Si vous n’êtes pas responsable, soyez le au moins pour vos enfants, car le jour où la Corse ne sera plus qu’un vaste rocher désert, il sera trop tard. Il est plus qu’urgent de stopper cette entreprise criminelle incendiaire qui détruit tout simplement notre île.

Le deuxième appel est lancé aux possesseurs de 4X4 et de quads qui utilisent impunément nos plages sans respecter la nature et les personnes qui s’y trouvent et qui espèrent trouver un moment de calme et de détente. Le mouvement écologiste leur demande plus de respect et de responsabilité, les plages de Corse n’ayant pas vocation à être des pistes tout terrain.

Le troisième appel concerne toutes les personnes qui polluent notre espace naturel : ils doivent cesser ce scandale des décharges sauvages qui souillent notre environnement. Le mouvement écologiste leur demande de prendre conscience que ces actes d’incivilité compromettent leur propre avenir et celui de toute la communauté. La Corse ne doit plus être une poubelle. Des déchetteries ont été créées à cet effet par les pouvoirs publics.

J’appelle aussi à la liberté d’accès à tout le littoral Corse qui ne doit pas être réservé à quelques nantis qui pratiquent la spéculation immobilière. Ni les Corses, ni les continentaux, ni les étrangers fortunés ne doivent pouvoir s’accaparer le littoral et ses accès qui doivent rester libres pour toute la population. Car les plages de la Corse appartiennent au patrimoine commun et ne peuvent être transformées en allées privées et bétonnées.

Le mouvement écologiste considère que toutes ces agressions contre notre environnement sont insupportables. Il faut aujourd’hui un véritable changement des mentalités et une réponse ferme et claire des pouvoirs publics pour protéger notre joyau, notre terre de Corse.

Jean François BACCARELLI

Secrétaire général du Mouvement Ecologiste

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

 

 

 

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)