#Miot : « Troisième jour de blocus… en #corse »Manifjeune2014 by antofpcl

#corse #Miot : Les mobilisations continuent en attendant la manifestation de mercredi

Des lycéens bloquent à nouveau certains établissements pour faire entendre leurs revendications politiques. Une  manifestation régionale est organisée le 29 janvier à Corte par le syndicat Ghjuventu Indipendentista, largement soutenue par de nombreux mouvements et partis nationalistes. A deux jours de  lamanifestation régionale prévue a Corte à l’appel de Ghjuventu Indipendentista, un rassemblement bloquant les entrées a eu lieu ce lundi 27 janvier devant le lycée du Fango à Bastia  ainsi que devant le lycée de Montesoro au sud de Bastia.

France 3 Corse

Ce 22 janvier 2014, des élèves du lycée Montesoro de Bastia ont allumé un feu devant leur établissement. Sur internet des appels sont lancés pour des blocages jeudi 23 novembre.

Manif du 29 01 2014

Le 16 janvier 2014 – Plusieurs lycéens entendaient manifester une nouvelle fois au sujet de la non-prorogation des arrêtés Miot devant la cité scolaire Clemenceau.Un groupe d’élèves est ainsi arrivé avec une dizaine de pneus et des branchages qu’ils avaient l’intention de faire brûler. Une opération avortée dans l’oeuf par les forces de gendarmerie, prévenues par la direction de l’établissement, qui ont dispersé les lycéens et empêché l’embrasement des pneus.

Les élèves du lycée du Fium’Orbu se sont mobilisés à nouveau « contre la situation politique d’aujourd’hui en Corse ».Au programme de ce jeudi, grève, marche jusqu’à Ghisonaccia et distribution de tracts aux automobilistes. Un mouvement largement suivi puisque sur les quelque 300 élèves inscrits, près de 200 manquaient à l’appel. Sans bloquer l’entrée de l’établissement, ils se sont d’abord rassemblés sur place, où ils avaient au préalable mis le feu à quelques pneus et palettes. Encadrés par deux voitures de gendarmes, les lycéens ont ensuite effectué à pied le trajet entre Migliacciaro et Ghisonaccia, groupés derrière des banderoles sur lesquelles on pouvait lire Simu di stu paese è ci vulemu campàou encoreLotta ghjuventù, l’avvene si tùet une où était simplement inscrit Ghuventù indipendentista. Cette marche, qui s’est déroulée dans le calme, a juste provoqué quelques ralentissements de la circulation, notamment au niveau des ronds-points où les lycéens ont distribué des tracts aux automobilistes. Des tracts sur lesquels ils expliquaient les motivations de leur action, en demandant notamment le maintien de l’arrêté Miot, l’instauration de la coofficialité entre le corse et le français, le statut de résident, l’accélération du débat politique entre la Corse et Paris, la sauvegarde de la langue et de la culture corse. Ils appelaient également à participer aux manifestations et notamment à celle organisée le samedi 29 janvier prochain à 14 h 30 à Corte.

Le 15 janvier 2014, Ghjuventù Indipendentista dénonce les pressions de certains proviseurs exercés sur les lycéens pour prévenir des prochains blocages.

Malgré un « appel stratégique » d’A Ghjuventù Indipendentista à reprendre les cours afin de s’organiser autours d’une grande manifestation mercredi sur Corti, les blocages de lycées ont continué ce lundi matin (13 janvier 2014) dans à peu près toute la Corse.

Des rassemblements ont eu lieu ce lundi matin  à Ajaccio, Île Rousse et Saint Florent, et l’abenstéisme reste fort à Penta di Casinca selon @FtViastella. A Ajaccio, ce lundi 13 janvier, prés de 200 jeunes étaient rassemblés devant le lycée Fesch et des défilés ont eu lieu à ïle Rousse et Saint Florent.  Balagna, ce lundi 13 janvier (jour de reprise des cours), vers 10 heures, les lycéens sont retournés dans la rue, de manière pacifique. Armés de leurs banderoles, ils ont traversé la ville dans le calme, sans violence cette fois.

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Nouveaux rassemblements de lycéens ce matin (lundi). A Ajaccio, devant le lycée Fesch d’importants moyens policiers ont été déployés par les services de la DDSP devant l’entrée de l’établissement, alors qu’un rassemblement de jeunes gens avait eu lieu. Le proviseur du lycée était sur les lieux. Paul Digiacomi, s’est entretenu avec une délégation de lycéens. Ces derniers se sont ensuite dispersés dans le calme. Mobilisation également à Ile Rousse, où le cortège lycéen s’est rendu jusqu’à la mairie de la localité, en espérant être reçu par le maire. Mais en vain.

Weekend du 12 janvier

Ce weekend A Ghjuventù Indipendentista a appelé à une manifestation mercredi prochain à Corti et à la reprise des cours lundi, afin de mieux s’organiser pour les jours à venir.

Semaine du 8 janvier 2014 : Trois jours de mobilisations lycéennes pour défendre les intérêts du peuple Corse, la jeunesse a donné l’exemple. Le mouvement national dans son ensemble soutien cette démarche de la jeunesse en lutte et appel à se mobiliser dans un proche avenir (voir communiqués et liens ci dessous dans les encadrés). Une jeunesse qui a été la victime de la répression violente de l’appareil répressif. 5 personnes interpellées, une jeune lycéenne de 15 ans, victime d’un tir dans le dos par les forces de police, trois lycéens ont été blessé par un retour de flamme alors qu’ils voulaient entretenir les différents feux.

Au troisième jour de blocus des lycées par les jeunes, la mobilisation a continué dans les principales villes de Corse. Ce vendredi matin un peu plus de 300 lycées se sont rendus devant la préfecture d’Ajaccio et se sont retrouvés en face d’une forte mobilisation répressive (photos sur notre page facebook ci dessous). D’autres blocages étaient en cours ce vendredi dans toute la Corse.

.. Selon @FtViaStella sur Twitter, deux lycéens ont été brûlés au visage à L’Ile Rousse alors qu’ils essayaient de réactiver un feu ce matin.Selon la presse toujours, Un lycéen qui participait à la manifestation de Porto-Vecchio contre la suppression de l’arrêté Miot a été brûlé au deuxième degré au visage et aux bras par un retour de flammes. Il a été hospitalisé. En fin de matinée, les lycéens se sont regroupés devant leur lycée et entassés branchages, palettes, pneus… afin d’allumer le feu. Mais très rapidement gendarmes et pompiers sont venus expliquer qu’un arrêté préfectoral interdisait tous feux sur la voie publique. C’est donc à l’intérieur de tonneaux que les lycéens ont allumé leur feu.  Vers 15 heures, un lycéen a voulu ranimer le feu avec une bouteille d’essence, son blouson c’est embrasé, il a été brûlé au visage. Très rapidement les pompiers l’ont pris en charge et transporté à la clinique de l’Ospédale. Blessé au premier degré, le lycéen a été transféré à l’hôpital d’Ajaccio.Sur Ajaccio ce matin,au moins cinq jeunes manifestants ont été interpellé dont un relâché aussitôt. Les manifestants se sont dispersés dans le calme à Ajaccio aux alentours de 12h00.Selon @Corse_Matin, Entre 250 et 300 jeunes ont défilé ce vendredi dans les rues de Bastia en scandant des slogans revendicatifs. La manifestation de lycéens organisée ce vendredi à Bastia s’est achevée en milieu d’après-midi devant les grilles de la préfecture de la Haute-Corse. Après avoir rappelé le sens de cette action organisée pour protester contre la décision de supprimer l’arrêté Miot et pour réclamer la coofficialité de la langue corse, les organisateurs ont appelé les manifestants à se disperser dans le calme. Mais peu de temps après, des incidents ont éclaté entre un groupe de jeunes manifestants et le cordon de CRS positionné devant les grilles de la préfecture. Les premiers ont jeté des pierres sur les seconds qui ont riposté par des tirs de grenades lacrymogènes. Une jeune fille de 15 ans a été touché dans le dos par un tir de lacrymogène. Selon Corse Net Infos, le mouvement lycéen a aussi touché le Fium’Orbu avec un blocus d’un peu plus de 150 jeunes devant les grilles du lycée. Palettes et pneus incendiés pour la symbolique, mais sans aucun incident et dans une ambiance bon enfant.

Dans un communiqué en date du 10 janvier, Femu a Corsica apporte son soutien aux lycéens.

Femu a Corsica apporte son soutien aux lycéens et aux jeunes mobilisés pour la défense des arrêtés Miot, de la langue, de la terre, et plus largement pour leur avenir. Nous leur demandons aussi de faire la preuve de leur esprit de responsabilité, pour que leur action ne puisse pas être dénigrée par les conservateurs. Forza Ghjuventù !.

Vers un troisième jour de « blocus » des lycées demain vendredi selon les différents appels sur les réseaux sociaux. En fin d’après midi ce jeudi, Corsica Libera apportait son soutien aux lycées en grève. 

Deuxième jour de blocus dans une grande partie des lycées de Corse, les lycéens manifestent toujours pour une solution politique face aux refus multiples de l’Etat Français. Ces jeunes demandent à être écoutée par les plus hauts responsables du pays, et ne compte pas, selon les mots de plusieurs protagonistes, « se laisser marcher sur les pieds », faisant remonter un ras-le-bol général d’une  « jeunesse condamnée à la misère ou à l’exil ».

Réaction du recteur de l’Académie de Corse sur ce lien

Ecoutez Jean-Paul Zani, lycéen ajaccien et membre du syndicat Ghjuventù Indipendentista

Soutien de CORSICA LIBERA en fin d’après midi sur ce lien

Soutien de FEMU A CORSICA (ci dessus encadré)

Soutien de l’Associu di i Parenti Corsi sur ce lien

Soutien d’A Ghjuventù Indipendentista (ci dessous encadré)

soutien du STC EDUCAZIONE sur ce lien

Soutien d’A MANCA sur ce lien

Soutien d’A Cunsulta di a Ghjuventù Corsa sur ce lien

Soutien du Rinnovu Naziunali sur ce lien

Soutien de Ghjuventu Paolina sur ce lien

Soutien de Ghjuventù Tocca à Noi sur ce lien

Ghjuventù Indipendentista : I liceani di Balagna, Sartè, Montesoru, u Fangu, Portivechju, Corti, u Borgu è Letizia in Aiacciu bloccanu i sò licei è falanu in carrughju da difende i so diritti. Pè una riforma stituziunale, un statutu fiscale, a cuufficialità di a nostra lingua, perch’a nostra cuscenza hè resistenza, LOTTA GHJUVENTÙ CHÌ L’AVVENE SÌ TÙ !

[Mercredi 8 Janvier 2014] Pour la seconde fois, le 29 décembre dernier, le Conseil Constitutionnel rejette la légitimité d’une solution politique concernant l’arrêté Miot et cette décision qui accable les Corses, ne saurait demeurer sans solution alternative ni mobilisations à venir.

La jeunesse corse se mobilise donc ce mercredi 8 janvier pour défendre ses droits, comme elle l’avait déjà fait lors de la première censure

A l’heure actuelle, de nombreux lycées sont bloqués par les lycéens dans les différentes grandes villes de Corse.

La Jeunesse Corse qui manifestent aujourd’hui se mobilisent pour dénoncer le refus de discussion de l’Etat concernant l’évolution institutionnelle, la co-officialité de la langue corse et le futur statut de résident que réclament majoritairement le peuple corse et son Assemblée.

GhjuventuMiotManifIndipendentista (3)

Photos des mobilisations sur notre page Facebook

GhjuventuMiotManifIndipendentista (2)

L’appel lancé sur les réseaux sociaux :

MERCREDI 8 JANVIER, BLOCAGE DE TOUS LES LYCEES DE CORSE EN REACTION A LA CENSURE DES ARRÊTES MIOT, QUI VIENT S’AJOUTER AU REFUS DE DISCUSSION DE L’ETAT CONCERNANT L’EVOLUTION INSTITUTIONNELLE, LA CO-OFFICIALITE DE LA LANGUE CORSE ET LE STATUT DE RESIDENT VOULUS PAR LE PEUPLE ET VOTES PAR L’ASSEMBLEE DE CORSE !
L’AIR DEVIENT IRRESPIRABLE SUR NOTRE TERRE, NOUS N’AVONS PLUS D’AVENIR. CE BLOCAGE N’EST QUE LE PREMIER D’UNE LONGUE LISTE. NOUS NE LÂCHERONS RIEN TANT QUE L’ETAT N’AURA PAS PRIS EN COMPTE NOS REVENDICATIONS !
LA JEUNESSE CORSE PREND DESORMAIS SES RESPONSABILITES CAR C’EST NOTRE FUTUR QUI EST EN JEU.
SIMU DI STU PAESE E CI VULEMU CAMPÀ !
SIMU DI STU PAESE E CI VULEMU AMPARÀ !

Nous ne pouvons que nous réjouir de voir que tous les Lycéens de Corse soient autant déterminés à dire NON à cet avenir que l’Etat Français leur propose.
C’est à nous, Jeune Corse qu’appartient la liberté de choisir notre Avenir.
C’est à nous par la voie du travail, par la voie de la mobilisation, par la voie du savoir de dire non à la mort du peuple Corse ! LOTTA GHJUVENTU L’AVVENE SI TU !
Ghjuventù Indipendentista

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse  : 

France 3 Corse Corse Net Infos Alta Frequenza Corse Matin Corse Net Infos France 3 Corse ALCUDINA Alta Frequenza Corse Matin Corse Net Infos ALCUDINA Corse Net Infos France 3 Corse Alta Frequenza Corse Matin Corse Matin Corse Net Infos

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: