X

L’assemblée de Corse a adopté hier soir, le rapport sur la révision des obligations de service public dans l’aérien. Ce rapport a recueilli seulement 18 voix pour. Les élus du front de gauche, de rassembler pour la Corse, de corsica libera et de femu a corsica se son abstenus. Pour la desserte de la Corse, les conventions se terminent au 1 avril 2012 et un nouvel appel d’offres doit être lancé. Notez que la durée des prochaines conventions sera de 4 ans au lieu des 3 actuels. Dans ces OSP, l’offre de sièges a été revu à la hausse, comme le demandaient les socio-professionnels.

Par ailleurs, elles lèvent les contraintes sur les tarifs sociaux et sur le plein tarif ; cela permettra aux compagnies d’optimiser leurs recettes tarifaires, mais également de minimiser les compensations de la collectivité. Mais cette mesure, demandée par Air France sera-t-elle suffisante pour convaincre la compagnie de répondra à l’appel d’offres… Rien n’est moins sûr…

Et c’est bien la première fois que la candidature d’Air France sur les lignes Corse-Paris n’est pas acquise. Pour la convention qui s’achève, le bilan est mitigé pour les compagnies delégataires, les lignes de Paris affichent un déficit après compensation de 13,8 M d’euros. L’arrivée des low cost, la hausse du carburant, les coût des escales et un cahier des charges un peu trop rigide expliquent en partie ce déficit. La session reprend ce matin avec l’examen de la feuille de route de la langue corse présenté par le conseiller exécutif Pierre Ghjonga.

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)