Produit CORSU E RIBELLU

X

Pour le président de l’Office des Transports de la Corse (OTC) c’est « la grève de trop ». Paul-Marie Bartoli a indiqué « avoir mis en demeure » dimanche 5 janvier, la SNCM et la CMN, de mettre en place le « service social et solidaire », prévu par la Convention de délégation de service public maritime.

« C’est bien le service public qui est en cause et dès lors qu’il n’est plus fiable on peut se poser beaucoup de questions. » a indiqué le président de l’OTC, Paul-Marie Bartoli. Il a indiqué avoir mis en demeure dimanche matin, les deux compagnies maritimes grévistes, la SNCM et La Méridionale (CMN), de respecter la mise en place d’un « service social et solidaire ». Ce service maritime minimum a été intégré à la dernière Convention de délégation de service public, afin d’assurer une continuité du service en cas de conflit. Ce dispositif est prévu pour s’appliquer dès le cinquième jour de grève. A la SNCM, de nouvelles assemblées générales sont prévues lundi en début de matinée pour décider des suites du mouvement.

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

France 3 Corse

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]