X

Xavier Bertrand l’avait annoncé, une IRM sera implantée dans l’extrême Sud. La question était de savoir dans quel établissement de santé, à la clinique de Porto-Vecchio ou l’hôpital de Bonifacio. Les deux structures avaient des arguments à avancer au ministre de la santé, mais les raisons comptables et politiques ont penché en faveur de la clinique de l’Ospédale. Jean-Charles orsucci interpelle Xavier Bertrand sur l’implantation de l’IRM Sur la terrasse de l’une des chambres de l’hôpital de Bonifacio, Xavier Bertrand contemple la vue : « c’est un très bel outil ».

Il faut dire que le ministre de la santé a posé la première pierre en 2006. Jean-Charles Orsucci profite de ce moment pour l’interpellé sur le déficit chronique de l’hôpital : « nous cumulons un déficit d’environ 1,7 millions d’euros, alors que nous n’avons toujours pas vendu l’ancien hôpital et que nous n’arrivons pas non plus à vendre un terrain qui appartient à l’établissement pour des raisons administratives ». Après renseignements pris auprès de ses collaborateurs, Xavier Bertrand promet au maire de Bonifacio que « l’on va débloquer ça, cela n’a pas de sens ».

Source et suite de l’article

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)