X

À l’heure où Xavier Bertrand, ministre de la Santé annonce dans nos colonnes de nouvelles mesures pour la Corse, le syndicat CGT-santé du centre hospitalier de Bastia et le personnel paramédical de l’antenne médicale d’urgence (Amu) de Calvi s’inquiètent déjà pour l’avenir. L’autonomisation prochaine de l’Amu, qui se transformerait alors en hôpital local de Balagne suscite quelques inquiétudes.

« Nous souhaitons mettre l’accent sur deux choses. D’abord il faut que la future structure réponde aux besoins de la population. Ensuite, nous voulons savoir avec quels financements elle sera mise en place », soulève Viviane Albertelli, déléguée syndicale à la CGT santé du CH de Bastia. Ce qu’ils demandent surtout : de la clarté. « Nous ne sommes pas contre le projet tel qu’il nous est présenté, reprend-elle, au contraire, mais nous voulons des garanties. »

Source et suite de l’article

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)