Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – La campagne des municipales de 2014 à Bastia prend de plus en plus des allures de guerre des tranchées à gauche, après un week-end mouvementé, et le mot est faible. Samedi, François Tatti et Emmanuelle de Gentili ont annoncé leur union au sein d’une même liste, menée par le premier cité.

A cette occasion, le candidat dissident de la gauche bastiaise a dévoilé un sondage portant sur le premier tour, commandé sur ses deniers de campagne à l’institut CSA, qui place ce nouveau ticket en seconde position, ex-aequo avec Gilles Simeoni à 24%, Jean Zuccarelli étant en tête avec 30%. Et ce dimanche, Jean Geronimi, secrétaire de la section Parti Socialiste de Bastia, et faisant partie des trente-six personnalités du PS de Haute-Corse ayant décidé de rejoindre Jean Zuccarelli, a eu la surprise de constater que les serrures du siège de la fédération départementale du PS avaient été changées. De quoi illustrer ce qui ressemble de plus en plus à un big bang de la gauche bastiaise, où les possibilités de réconciliation semblent devenir aussi minimes que la probabilité de voir tomber une météorite au beau milieu du boulevard Paoli.

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Alta Frequenza Alta Frequenza

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]