Breaking News

#Corse Elections municipales : la gauche refuse la main tendue du Riacquistu

L’équation est simple, toutes les forces d’opposition sont dans l’obligation de s’unir, au premier ou au deuxième tour, pour espérer gagner cette élection municipale. En 2008, la triangulaire avait bénéficié à l’actuelle majorité municipale. 
Pour ne pas reproduire les mêmes erreurs, Michel Giraschi, tête de liste di u Riacquistu, a entrepris de rencontrer les leaders de la gauche locale, Joseph Agostini pour le front de gauche et Frédéric Benetti, conseiller municipal Campà afin de discuter des programmes et d’un éventuel accord de gestion communale.

En octobre dernier, le Front de Gauche de Portivechju  publiait un communiqué développant ses propositions pour la commune. Transparence, démocratie, développement harmonieux et durable, droit au logement étaient les grandes lignes de ce programme de gestion communale. Ce communiqué, signé par Viviane Biancarelli, conseillère territoriale et Joseph Agostini, secrétaire de la section du PCF se terminait pas les mots suivants : «Nous tendons la main à toutes celles et tous ceux qui, comme nous, pensent que le rassemblement est possible pour battre la droite et son extrême».

Un message entendu par U Riacquistu di Portivechju. Michel Giraschi, « se félicitait de cet esprit d’ouverture qui laissait envisager la possibilité d’une victoire commune contre un clan qui n’a trop duré » et espérait une rencontre avec la gauche Portovecchiaise. L’ouverture a été, semble-t-il de courte durée, puisque selon U Riacquistu « les deux responsables nous ont déclaré qu’il serait difficile d’accepter une rencontre ».

U Riacquistu « prend acte de ce refus de dialogue et espère que la position des mouvements de gauche de Portivechju évoluera positivement ». Pour Michel Giraschi « seul un rassemblement serein et responsable permettra de provoquer un véritable élan populaire afin de déboulonner le clan en place pour changer le quotidien des purtivichjacci. »

Ce refus de dialogue est surprenant, l’exécutif territorial de gauche, présidé par le duo Dominique Bucchini et Paul Giacobbi, discute avec Corsica Libera. Padduc, coofficialité, institutions ont été voté à une large majorité, de la gauche aux nationalistes. Mais les explications sont peut être ailleurs, dans une gauche locale traversée par un débat interne, entre les tenants d’une gauche régionaliste et ceux d’une gauche républicaine. Il y a des silences qui en disent long….

Alcudina

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

ALCUDINA

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: