Produit CORSU E RIBELLU

X

Retrouvez le dossier « 14-18 en Corse » dans le Mensuel Corsica sur internet et dans les kiosques à journaux. Voici un extrait de l’article : 

De 1919 à 1940, on a construit 397 monuments aux morts dans tous les villes et villages de Corse : 72 entre 1945 et 1980 et 60 depuis. Jean-Paul Pellegrinetti a consacré un livre à ce sujet (dont les photos que nous publions sont extraites). Conversation.

– – Corsica : Avant la fin de la guerre de 14, combien de monuments aux morts existe-t-il en Corse ?

– Jean-Paul Pellegrinetti : Avant la guerre de 14-18, peu de monuments sont consacrés aux hommes « tombés » sur les champs de bataille. Seuls, trois monuments sont édifiés à Bonifacio et à Bastia. Situé dans le cimetière marin de Bonifacio, et édifié en 1892, le monument rend hommage aux morts des guerres de Crimée et de 1870. À Bastia, un petit monument, situé en hauteur, à l’angle des rues César Campinchi et Gabriel Peri est dédié aux morts de 1870, de même qu’une plaque commémorative placée dans le parloir du « vieux lycée » (aujourd’hui collège Simon-Vinciguerra).

– Corsica : A partir de quand, en Corse, a débuté la construction de monuments ? Qui était à l’origine de ces initiatives ?

– Jean-Paul Pellegrinetti : La volonté d’ériger des monuments aux morts débute dès les lendemains de la fin du premier conflit mondial. Il est bon de rappeler que pour la première fois, en effet, à la différence de toutes les guerres des XVIIIe et XIXe siècles, la guerre de 14-18 se distingue des nombreux conflits précédents par sa violence, sa transgression des moeurs habituelles et par la conscription, mise en place durant la troisième République.

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Dossier Storia Corsa 14/18

[divider]

Mensuel Corsica

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]