X

Aujourd’hui, six prisonniers basques sur onze de la prison de Séville II continuent la grève de la faim débutée il y a 31 jours en défense de leurs droits.

L’association de familles de prisonniers basques Etxerat a demandé lundi après-midi aux groupes parlementaires du gouvernement de la Communauté autonome basque d’intervenir auprès de la prison de Séville. Le but étant de mettre fin aux conditions “extrêmes” que subissent ces prisonniers. D’après Etxerat, ils ont chacun perdu 15 kg, leur état est faible et ils souffrent du froid. Herrira appelle la population à contacter la prison par téléphone ((00 34) 955 85 51 00) pour faire pression afin que le chauffage leur soit allumé.

En soutien et pour dénoncer leurs conditions, une manifestation est aussi organisée samedi 30 novembre sur le Boulevard de Donostia. D’ici là, la semaine sera ponctuée de plusieurs mobilisations de soutien. Dans les prisons françaises et espagnoles, des prisonniers ont aussi manifesté leur soutien en menant diverses actions de désobéissance civile.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Le Journal du Pays Basque

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)