X

Sur le plateau de l’émission Cuntrastu, le président de l’assemblée de Corse, Dominique Bucchini, a évoqué les discussions avec le gouvernement en cours, les conflits sociaux, ainsi que les municipales auxquelles il sera candidat

Dominique Bucchini fait partie des « bons clients ». Ces personnalités politiques au franc-parler qui ne s’embarrassent pas de circonvolutions. Sur le plateau de Cuntrastu, face à Jean-Vitus Albertini (France 3 Corse), Sébastien Pisani (Corse-Matin) et Alexandre Sanguinetti (Frequenza Mora), le président de l’assemblée de Corse a collé à sa réputation.

Avant de répondre aux questions des journalistes, il a tenu à faire part de sa « pensée émue pour la Sardaigne » qu’une subvention importante votée prochainement à l’assemblée de Corse contribuera à aider.

Sa première visite à Paris avec les autres élus corses auprès de Manuel Valls et Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation ? Une feuille de route simple pour travailler sur les évolutions institutionnelles de la Corse : « En 2014, nous réfléchirons à tout ce qui touche au réglementaire, en 2015, tout ce qui concerne le législatif et en 2016, peut-être même avant, tout ce qui touche au constitutionnel. »Une chose est sûre : « On nous a demandé de nous mettre au travail afin que nous soyons plus précis avant une expertise gouvernementale. »

(…) 

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)