X

(Article du 27 novembre 2013) A Ghjuventù Indipendentista organisait cet après midi un tractag contre la décorsisation des emplois e devant le sous préfecture de Corti. Une décorsisation stigmatisée ces derniers temps au sein de diverses entreprises comme la Société Générale, l’OEHC, ou bien encore l’Hopital de Bunifaziu. Alors que seulement une quinzaine de jeunes militants participaient à ce tractage, plus de 6 camions de gardes mobiles attendaient patiemment de pouvoir intervenir…

Le STC garant de la lutte de libération sociale et nationale étant depuis quelques semaines sur tous les fronts, A Ghjuventù Indipendentista, mouvement de jeune, est quant à lui, dans le soutien indéfectible de cette lutte de masse. D’ailleurs le STC en compagnie d’Alain Mosconi, est actuellement en train d’occuper l’ARS, immeuble CASTELLANI à Ajaccio, et l’appel a été lancé pour une mobilisation à partir de 16h, par le STC et la Ghjuventù Indipendentista.

By Lazezu

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ]

CorseMatin.com Militants et sympathisants de la Ghjuventù indipendentista ont remis leur tract aux automobilistes pendant quarante minutes, hier après-midi, devant la sous-préfecture de Corte. Le lieu choisi pour ce tractage – la sous-préfecture de Corte – était évidemment symbolique : « Il s’agit pour nous de montrer notre inquiétude au représentant de l’État quant à la décorsisation des emplois », soutenait François Santoni, responsable de la Ghjuventù indipendentista, hier après-midi. Vers 16 heures, une quinzaine de jeunes gens, militants et sympathisants de la structure, a distribué un tract aux automobilistes pendant une quarantaine de minutes, sous l’œil attentif des gendarmes et CRS. « Nous entendons ainsi témoigner notre soutien aux personnes qui subissent ce problème, dont l’actualité récente nous a montré qu’il est bien présent. Société générale, Office hydraulique, hôpital de Bunifaziu… Ces trois cas ne sont qu’une infime partie de l’iceberg de la décorsisation des emplois », ont affirmé les jeunes. L’autre point d’inquiétude de la Ghjuventù indipendentista concerne l’avenir des jeunes insulaires puisque « nous continuons à assister à une attribution quasi exclusive des postes de cadres à des colons français, ce qui relègue les diplômés corses à des emplois sous-qualifiés ou au chômage. Cette situation existe dans les administrations publiques mais tend à s’imposer également dans les grandes entreprises privées […]. La Ghjuventù indipendentista ne peut accepter cette situation et sera toujours aux côtés des syndicalistes qui luttent pour une revendication qui, loin d’être corporatiste, est à l’avant-garde de la sauvegarde des intérêts de notre peuple sur sa terre », peut-on lire sur le tract. Aux environs de 16 h 45, le petit groupe a choisi de poursuivre le tractage sur le cours Paoli, en direction des automobilistes et des passants. Aucun incident n’a été signalé.

[/box]

Voici le texte du tract distribué : 

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ]

Ghjuventù Indipendentista

Société Générale, Office Hydraulique, hôpital de Bunifaziu… Ces 3 cas ne sont qu’une infime partie de l’iceberg de la dé-corsisation des emplois.
Alors que le Corse s’est dotée, grâce aux luttes de ses patriotes, de l’Università di Corsica qui forme des cadres issus de notre peuple depuis 32 ans, nous continuons d’assister à une attribution quasi exclusive des postes de cadres à des colons français, ce qui relègue les diplômés corses à des emplois sous qualifiés ou au chômage

Cette situation existe bien entendu dans les administrations publiques, mais tend à s’imposer également dans les grandes entreprises privées, dont certaines ont des patrons corses qui semblent jouer le jeux de l’occupant

La Ghjuventù Indipendentista ne peut accepter cette situation, c’est pourquoi elle sera toujours aux cotés des syndicalistes qui luttent pour une revendication qui, loin d’être corporatiste, est à l’avant garde de la sauvegarde des intérêts de notre peuple sur sa terre

Nous, jeunes Corses, n’avons pas vocation à mendier une « place » à tel ou tel clan.
Nous, jeunes Corses, n’avons pas vocation à nous exiler pour trouver un poste à la hauteur de nos compétences.
Nous, jeunes Corses, n’avons pas vocation à servir de valets aux riches colons qui débarquent sur notre terre.

Nous ne manquerons pas de nous mobiliser et de faire connaitre nos positions sur ce thème important, que ce soit aux corse ou à l’Etat français, dans les semaines à venir.

Vi dumandemu di stà attenti, cù noi, à l’evoluzione di a situazione in tutti i settori è d’esse à i nostri fianchi per difende i nostri impieghi.

A NOSTRA CUSCENZA GHJE RESISTENZA

[/box]

(…) 

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)