X

(Julien Pernici – Alta Frequenaz) – Le préfet de Haute-Corse Alain Rousseau a présenté en fin de semaine dernière le plan grand froid en vigueur depuis novembre. Si celui-ci est peut-être moins difficile à bâtir que dans d’autres départements, étant donné que les températures font que le niveau 1 est très rarement dépassé, il reste tout de même un enjeu important.

Qui dit plan grand froid dit hébergement pour les sans-domicile fixe ou même pour les personnes habitant un logement trop insalubre pour supporter les frimas hivernaux. Ainsi, 121 places dans des gymnases ou des locaux communaux à travers tout le département sont mobilisables en cas de vague de froid, alors que 105 places d’hébergement dites pérennes, sont disponibles à tout moment, 71 places étant affectées aux bénéficiaires en cours d’insertion, 32 en hébergement d’urgence, et deux étant disponibles à l’hôpital de Corte, les autres étant situées sur le grand Bastia. Qu’il s’agisse de structures mixtes, comme les foyers de Furiani ou de Maria-Stella, ou de structures strictement consacrées à l’urgence, comme A Fratellanza, leur utilité ne se dément malheureusement pas, avec 98% de taux de remplissage moyen l’hiver dernier, 225 personnes ayant été accueillies.

On écoute Anne Sogno-Bezza, directrice du foyer de Furiani

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Alta Frequenza

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)